FAQ

Questions fréquentes

Pour les questions techniques vous pouvez consulter l’historique de l’ensemble des questions déjà posées:

Si vous ne trouvez pas de réponse, retrouvez nous sur la page

Je souhaite intégrer la BDNB sous forme d’API dans mon site web commercial, comment faire ?

Rendez vous sur notre page dédiées aux services d'API

Je souhaite accéder aux données ayant droits des fichiers fonciers, quelles sont les conditions d’accès ?

Les données des fichiers fonciers sont régies par les conditions d’accès définies par la DGALN.

Les bénéficiaires des données foncières sont parmi les structures suivantes :

Services de l'État,
Établissements publics de l'État,
Collectivités territoriales,
Agences d'urbanisme,
EPF, SAFER, ADIL, OLAP, SCoT,
Organismes de recherche,
Infrastructures de données géographiques,
Autres structures bénéficiaires de MAJIC.

Retrouvez la procédure d’accès sur le site datafoncier.cerema.fr

Les valeurs des transactions foncières ne sont pas disponibles dans la BDNB ?

Les données DVF chargées actuellement dans la BDNB interne ne sont pas dans la version opendata. La distinction entre les données publiques DVF et sous convention nécessite un travail de consolidation avant de publier les données dans la BDNB ouverte.

Pourquoi y a t-il des bâtiments hexagonaux ?

Les bâtiments représentés par des hexagones sont des représentations virtuelles de géométries de bâtiments absentes dans la BDNB. La source de ces absentes peut venir de :

  • Un décalage de millésime entre les jeux de données BDtopo (IGN) et Fichiers Fonciers (CREMA). Le bâtiment Fichiers Fonciers est trop récent est aucune géométrie d’a encore été intégrée dans la BDtopo
  • La procédure l’allocation des géométries de la BDTopo aux différentes Parcelles Unifiées (PU) qu’elles intersectent a échouée. Cela arrive lorsqu’il existe un trop grand décalage géographique entre les données parcellaire (Parcelles Cadastrales, Parcelles Unifiées) et les données de géométries de bâtiments (BDTopo, OSM)

Pour ces cas, nous avons choisi de créer une géométrie centrée sur la parcelle unifiée ou à défaut, au centre de la commune portant l’information fiscale. La surface de ces objets fictifs dépend de la surface de locaux saisies dans les données fiscales. Si ces surfaces ne sont pas disponibles, différentes techniques sont mises en oeuvre pour estimer une surface au sol réaliste.

Nous avons décidé de les garder, car ce sont des bâtiments, qui ne doivent pas être oubliés pour les approches statistiques.

Pourquoi un bâtiment, présent dans la BD Topo n’apparait pas dans la BDNB ?

Plusieurs configurations peuvent expliquer l’absence d’une emprise au sol de bâtiment BDTopo dans la BDNB.

Le bâtiment est tagué en ruine dans la BDTopo

Le bâtiment possède une petite surface ligniforme

Le bâtiment est incomplet, il lui manque une ou plusieurs parties

Le bâtiment n’est pas associé à la bonne parcelle ou possède une géométrie hexagonale alors qu’il existe vraiment dans la BDTopo

Comment identifier les bâtiments publics avec la BDNB ?

Les principales bases croisées actuellement sont les Fichiers Fonciers et la BDTopo. L’effort porté jusqu’à ce jour se concentre sur le secteur résidentiel, bien que de nombreux bâtiments non-résidentiels y soient déjà présent.

Jusqu’en 2022, notre base source pour le croisement de données reste les Fichiers Fonciers. Ces derniers ne font référence qu’aux bâtiments déclarés ou exonérés à l’impôt. La plupart des bâtiments publics sont donc absents de la BDNB.

Dans tous les cas, même s’il en manque une très grande partie, il y en a quand même certains (ceux déclarés ou exonérés à l’impôt foncier). Vous pouvez filtrer les données BDNB avec la colonne insbpe2019_l_id de la table bâtiment. Les entrées de bâtiment ayant des données non-nulles issues du dataset INSE/BPE (Base Publique de l’Équipement) peuvent vous intéresser (ex: boulangerie, gendarmerie…).

La feuille de route de la BDNB pour la période 2022-2024 prévoit d’élargir l’acquisition de données bien au delà des fichiers fonciers et nous espérons pouvoir améliorer ce point.

Je ne trouve pas les données associées au DOM (Réunion, Mayotte, Martinique, etc.) ?

La BDNB cible pour le moment la France Métropolitaine et la Corse. Les DOM sont actuellement à l’étude, nous verrons ce qui peut être fait en fonction de la qualité et quantité des datasets sources disponibles.

Il manque des bâtiments pourtant présents dans la BD Topo, pourquoi?

En effet nous ne manipulons actuellement qu’une sous-partie des entrées bâtiment du jeux de données “Bâti” de la IGN/BDTopo.

Notre partie pris pour cette la première version en OpenData est d’avoir les Fichiers Fonciers comme base de données maîtresse. Par conséquent, toutes les emprises de bâtiments de la BDTopo qui ne sont pas sur des parcelles cadastrales présentes dans les Fichiers Fonciers sont absentes de la BDNB. Cela exclut de facto presque tous les bâtiments publics. Les futures versions de la BDNB pallieront ce problème en se détachant partiellement de la base des Fichiers Fonciers. Par ailleurs, nous ne retenons pas non plus les emprises de bâtiments BDTopo taguées comme “légères”, ni celles mesurant moins de 5 m².

Pour les parcelles cadastrales multi-bâtiments, un optimiseur sous-contraintes calcule l’optimum de surfaces de locaux des Fichiers Fonciers à placer dans les différentes emprises BDTopo. Cela peut, parfois, “effacer” certains bâtiments non retenus par l’optimiseur. Ici nous arrivons à l’une des limites de l’approche mathématique.

Enfin, il peut y avoir des décalages de millésimes entre les fichiers fonciers et la BD Topo, expliquant l’apparition de bâtiments coté IGN par encore connus des fichiers fonciers.

Je suis ayant droit des Fichiers Fonciers, puis-je demander une version de la BNB enrichie ?

Pour cela il faut nous contacter sur cette page

Il manque une donnée nouvelle publiée, comment la faire intégrer ?

Vous pouvez ouvrir une [discussion](https://gitlab.com/BDNB/base_nationale_batiment/-/issues/new?issuable_template=template_ticket_discussion , de préférence sur le gestionnaire de ticket public. Nous répondons également aux questions sur le fil de discussion data.gouv .

J’aimerais faire des analyses statistiques et prédictions sur la BDNB, qui peut m’appuyer ?

Le CSTB met à disposition son expertise. Pour les questions de compréhension et remontées de besoin et d’anomalie, nous répondons publiquement dans les tickets et discussions. Si vous souhaitez un appui dédié, nous vous proposons une offre d’expertise sur mesure.

Comment utiliser les formats de fichier SQL et GPKG ?

Dump SQL postgreSQL / postGIS

La BDNB est une base de données massive, avec relations entre tables, et décrit les géométries spatiales. Sans indexation spatiale, les outils d’exploitation ne peuvent pas mettre en mémoire l’ensemble des données. Il est donc inévitable d’utiliser ce type de format pour les version France entière.

L’échange de données entre bases de données se fait par des scripts SQL, nommés “DUMP”. Ce ne sont pas des fichiers réellement interopérables entre types de bases de données et version. Nous avons produit un dump dédié à postgreSQL /PostGIS le plus interopérable possible, à partir de la version PG 9.5 / PGIS 2.4 jusqu’au version actuelles.

Pour restaurer un dump en base, nous recommandons très fortement l' outil en ligne de commande pg_restore inclus dans les installations de postgreSQL

https://docs.postgresql.fr/current/backup-dump.html#BACKUP-DUMP-RESTORE

Exemple en ligne de commande bash:

# créer un base de données de destination
psql [ici vos options de connexion] -c "CREATE DATABASE bdnb;"

# activer PostGIS
psql [ici vos options de connexion] -d bdnb -c "CREATE extension postgis;"

# restaurer la base de données

pg_restore -v -U postgres -h localhost -p 35432 -d gorenove_fabric  -n adedpe202208 --disable-triggers --exit-on-error     [/cheminversvotrefichier/]nomfichier.dump ou .backup